Quelle clé dynamométrique pour sa moto ?

Pour plus de praticité et de facilité lors de l’entretien et la réparation de sa moto, il faut se munir des ustensiles adéquats. Ceci est le cas pour une clé dynamométrique qui complète votre boîte à outil.

Toutefois, le choix d’un modèle est difficile avec toutes les marques et les références existantes. Il y a des caractéristiques techniques et des fonctions particulières à prendre en compte. Voici un zoom sur les éléments à étudier lors de l’achat d’une clé dynamométrique.

Les critères techniques à analyser

Le premier paramètre à consulter est l’intervalle du couple de serrage, autrement dit les valeurs minimales et maximales du couple de serrage. Ces valeurs sont exprimées en Newton mètre (Nm). Il existe différentes plages de valeurs : 0-20Nm, 20-150Nm, etc. Acheter une référence avec un large intervalle de serrage, comme 1-1000Nm, vous évite de dépenser dans plusieurs clés. Le choix de ce premier paramètre dépend des éléments à démonter : la fourche, la culasse, les bougies, les boulons des roues, etc.

Puis, il y a le mécanisme de déclenchement. Constituant le cœur du système, il doit assurer la facilité d’utilisation. Ainsi, il vaut mieux privilégier un signal : visuel, sonore ou vibratoire, quand l’opération est effectuée. Si vous usez une clé dynamométrique avec les caractéristiques non recommandées par le fabricant, cela peut entraîner des dommages à l’organe.

Pour votre sécurité, vous devez fréquemment contrôler le niveau de serrage des divers éléments de votre moto. Un boulon mal serré peut engendrer une rupture de l’axe, voire un accident. Il est à noter qu’une clé dynamométrique peut être dotée de différents types d’affichage pour le niveau de serrage comme un écran à affichage numérique ou les modèles classiques au vernier. Les prototypes de dernières technologies sont d’ailleurs plus précis et ergonomiques, mais plus onéreux.

Les fonctionnalités d’une clé dynamométrique

Les fonctionnalités concernent les options telles que la présence d’inverseur ou non. Il devient plus pratique quand la clé dynamométrique fonctionne dans les deux sens : gauche et droite. L’idéal est que le colis contienne les adaptateurs comme une allonge et des douilles.

Vous avez aussi le choix pour le principe de fonctionnement : à déclenchement, à lecture directe, électronique et à assistance hydraulique. Les modèles à déclenchement et à assistance hydraulique sont manuels. Les prototypes à lecture directe et électronique permettent de suivre et de contrôler le niveau de couple lors d’un serrage de par leur afficheur digital.

Un coffret de rangement offert sera également plus apprécié pour assurer la sécurité et la durabilité de la clé dynamométrique. En effet, une chute ou un choc peut abimer l’appareil. Souvent un recalibrage est nécessaire afin de la remettre en fonction, sinon elle sera bonne pour la casse. Un outil avec une poignée ergonomique et un système antidérapant est aussi à privilégier.

Il est en outre difficile de dire quelles caractéristiques d’une clé dynamométrique sont les meilleures. Il appartient à l’utilisateur de suivre les besoins techniques de sa moto, et surtout de respecter les recommandations des constructeurs.